Sélectionner une page
Masseria Moroseta, Ostuni

Masseria Moroseta, Ostuni

Située à Ostuni et entourée d’oliviers centenaires, la Masseria Moroseta, conçue par l’architecte-designer anglais Andrew Trotter, fondateur de Openhouse Magazine, célèbre l’architecture traditionnelle des Pouilles.

Grâce à l’utilisation de techniques traditionnelles et de matériaux locaux, cette ancienne maison de campagne mêle histoire et modernité. Un lieu de simplicité et de relaxation, avec une magnifique vue sur Ostuni, entouré de cinq hectares et surplombant la mer Adriatique.

Carlo Lanzini, le propriétaire, avait expressément demandé un bâtiment moderne, avec des lignes épurées et où le blanc serait omniprésent, en harmonie avec la nature environnante. Tout est dirigé vers une cour centrale, comme dans les fermes traditionnelles : le hall principal avec véranda et vue sur la mer, l’escalier menant au toit, et enfin trois chambres de chaque côté, certaines avec un jardin privé, d’autres avec des terrasses panoramiques.

Le salon, entouré de grandes fenêtres, donne sur l’espace extérieur et la piscine entourée d’arbres. Le bâtiment, surélevé, accueille également une salle de sport et un spa.

Les clients, accueillis par Carlo et par Beppe, le bulldog, réelle mascotte de la structure, peuvent profiter de la tranquillité du lieu, découvrir la nature et l’authenticité de la cuisine du chef Giorgia Goggi.

 

 

Grottaglie, la ville des céramistes

Grottaglie, la ville des céramistes

Nous débutons aujourd’hui une série de trois articles sur des lieux que nous avons sélectionnés dans la région Pouilles tout au sud de l’Italie. Pour commencer voici une visite qui nous a beaucoup inspiré!

Grottaglie, la ville des céramistes

Facilement joignable depuis la Masseria Moroseta, la ville de Grottaglie, dans la province de Tarente, est mondialement connue pour son quartier de la céramique situé au cœur de la ville. Trois artisans céramistes ont particulièrement attiré notre attention :

Bottega Ceramica Antonio Fasano

Antonio est une personne très agréable, avec un esprit artistique unique. Il a une maîtrise de la profession qui en fait un artiste et artisan d’exception.

Giorgio Di Palma

Giorgio, qui n’a pas de formation traditionnelle en céramique, travaille plus sur les idées que sur la technique. « Je fais de la céramique dont on n’a pas besoin. Dans une ère d’excès et de gaspillage, mon but est de réaliser des objets tombés en désuétude, inutiles, mais dont il est impossible de se passer. »

Enza Fasano Ceramiche

Depuis l’entrée jusqu’à la terrasse, la salle d’exposition de la via Caravaggio à Grottaglie est accueillante et suggestive : l’une des plus pittoresques d’Italie.

 

Puccette salentine

Puccette salentine

 45 minutes de préparation et 2 à 3h de pousse

 15-20 minutes de cuisson

Difficulté simple

6-8 personnes


Voici une autre recette de Pouilles. La puccia est un pain typique du Salento, région située au sud des Pouilles, et plus particulièrement de la ville de Lecce. Un pain, principalement cuit au feu de bois, caractérisé par la simplicité de ses ingrédients. Dans la recette originale on y trouve des petites olives noires de la région très parfumées, il peut également être agrémenté avec des oignons et des tomates, des courgettes, des poivrons ou encore avec du salami et du fromage.


Ingrédients:

  • 200 g de semoule de blé dur
  • 300 g de farine blanche
  • 12 g de levure fraîche
  • 250 ml d’eau tiède
  • 2 cuillères à café de sel
  • 1 cuillère à café de sucre

 

Pour les puccette aux olives :

  • 125 g d’olives noires dénoyautées et égouttées

 

Pour les puccette à la pizzaiola :

  • 2 oignons blancs
  • 125 g de tomates cerise
  • 1 cuillère d’huile d’olive extra-vierge
  • origan
  • olives dénoyautées et égouttées
  • câpres (facultatif)
  • sel
  • poivre
  • sucre (facultatif)

 

Recette :

  • Délayez la levure avec le sucre et un peu d’eau tiède, dans un grand bol. Ajoutez la semoule et la farine et commencez à pétrir la pâte.
  • Versez l’eau restante, le sel et continuez à travailler le mélange pendant une dizaine de minutes, afin d’obtenir une pâte lisse, molle et collante.
  • Couvrez le bol avec un film alimentaire et laissez lever 2 à 3 heures.

 

Pour les puccette aux olives :

  • Sur un plan de travail fariné, disposez la moitié de la pâte levée et ajoutez les olives. Pétrissez rapidement afin de bien incorporer les olives.
  • Recouvrez une plaque de four avec du papier sulfurisé. Préchauffez le four à 200° C.
  • Façonnez la pâte en petits pains en vous assurant de bien les fariner. Laissez lever à nouveau pendant 20 à 30 minutes.
  • Cuisez pendant 15 à 20 minutes au milieu du four.

 

Pour les puccette à la pizzaiola :

  • Emincez finement les oignons et faites suer dans une poêle avec l’huile d’olive.
  • Lavez et coupez les tomates en petits morceaux. Ajoutez-les aux oignons et saupoudrez d’origan.
  • Continuez la cuisson afin que la sauce réduise. A la fin ajoutez les olives émincées, les câpres et assaisonnez.
  • Sur un plan de travail fariné, disposez la moitié de la pâte levée et ajoutez la sauce. Pétrissez rapidement afin de bien mélanger. Vous obtiendrez une pâte orangée.
  • Recouvrez une plaque de four avec du papier sulfurisé. Préchauffez le four à 200° C.
  • Façonnez la pâte en petits pains en vous assurant de bien les fariner. Laissez lever à nouveau pendant 20 à 30 minutes.
  • Cuisez pendant 15 à 20 minutes au milieu du four.

 

Orecchiette e maccheroni alle cime di rapa

Orecchiette e maccheroni alle cime di rapa

Les orecchiette alle cime di rapa sont le plat emblématique des Pouilles découvrez cette recette simple et typique.

 

 20 minutes de préparation

 15 minutes de cuisson

Difficulté simple

6 personnes

 


La cima di rapa est un légume typiquement méditerranéen connu au sud de l’Italie, en Espagne et au Portugal. Depuis quelques années il est également disponible en Suisse.

On en consomme plutôt les jeunes feuilles (les plus tendres) ainsi que la fleur. C’est un légume qui a beaucoup de caractère par son goût amer et piquant à la fois.


 

Ingredients:

  • 600 g de cime di rapa (pousses de brocolis)
  • 500 g d’orecchiette et de maccheroni artisanaux
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 piment sec
  • 1 gousse d’ail

 

Recette:

  • Faites blanchir 5 minutes à l’eau bouillante les cime di rapa rincées et égouttez-les.
  • Faites cuire les pâtes al dente à l’eau bouillante salée.
  • Pendant ce temps, dans une casserole, faites chauffer l’huile d’olive avec le piment et la gousse d’ail.
  • Faites revenir 2 minutes, puis ajoutez les légumes, et continuez la cuisson pendant quelques minutes.
  • Egouttez les pâtes et ajoutez-les dans la casserole, mélangez et servez.

 

Oliviers & co

Oliviers & co

Le concept d’Oliviers & co consiste à mettre en valeur l’huile d’olive et à la faire connaître sous toutes ses nuances. Leur expert oléicologue, Éric Verdier, œnologue de formation, sélectionne une centaine de moulins à travers un cahier des charges très exigeant. Lors de la dégustation des huiles, seulement une trentaine sont retenues chaque année. On y trouve des huiles bio et non bio, ces dernières étant toutefois issues de l’agriculture raisonnée, car les olives proviennent de petits producteurs. On peut découvrir de nouveaux producteurs année après année.

Olivier Baussan a créé Oliviers & co en 1996, dans le village de Mane, en Haute-Provence ; il est également connu en tant que fondateur de « L’Occitane en Provence ». C’est un Provençal qui a décidé de mettre la Provence, ses traditions et son savoir-faire, dans des concepts de boutiques : l’un pour la cosmétique, l’autre pour l’alimentaire.

Coralie Tchéraz a repris les rênes des boutiques Oliviers & co de Genève et de Lausanne, qui se trouvent dans les vieilles villes respectives. Elle continue ainsi l’aventure démarrée en Suisse par son père il y a seize ans.

Un de points les plus importants d’Oliviers & co est la traçabilité. Toutes les huiles sont embouteillées à Mane. Sur chaque étiquette, on trouve le pays d’origine, le nom du domaine et du producteur, la date de récolte, les variétés d’olives et le nombre de litres disponibles. Derrière la bouteille, on trouve le profil aromatique ainsi que des suggestions d’utilisation.

Les olives vertes et les olives noires sont les mêmes : c’est le degré de maturité qui fait la couleur. Toutes les notes sont ici représentées, de l’huile d’olive douce à l’huile d’olive amère, en passant par l’huile d’olive intense. Les récoltes se font d’octobre à janvier, et les huiles sont reçues en boutique au mois de mars. Par exemple, pour l’Italie, on trouve des huiles plutôt vertes, et pour la Grèce, des huiles plutôt douces, avec des notes légèrement beurrées dues aux récoltes tardives de janvier.

Coralie m’a proposé une dégustation d’huiles d’olive, en partant de la plus douce à la plus amère :

  • 1re dégustation : Lakudia, une huile d’olive très délicate, avec des notes d’amande douce. C’est une huile d’olive bio obtenue avec des olives récoltées très tard, en janvier 2017, donc très mûres, dans la région du Péloponnèse.
  • 2e dégustation : Agrolaguna, une huile également très douce, malgré une récolte effectuée beaucoup plus tôt, en octobre 2016. Nouvelle recrue chez Oliviers & co, c’est une huile produite en Croatie, dans la région d’Istrie, un ancien territoire italien ; elle est produite par une femme, Katja Gasparini.
  • 3e dégustation : Domaine Marquiliani, une huile d’olive très verte, amère avec des notes piquantes. Elle a le goût d’herbe sèche, rappelant les senteurs du maquis corse. Le mariage parfait avec du chèvre frais. C’est une huile qui a beaucoup de caractère, « comme les Corses », dit Coralie en souriant.
  • 4e et dernière dégustation : Il Fornacino. C’est le « château Pétrus » du magasin. Une huile toscane très poivrée, récoltée dans la région de Sienne. Elle a été élue meilleure huile d’olive en 2016 au Concours oléicole international de New York.

L’idée de cette dégustation, c’est de montrer toute la palette de goûts, de saveurs et de couleurs que l’on trouve dans l’huile. Les huiles sont faites pour sublimer les plats et s’utilisent plutôt à cru.

Coralie me laisse dans les mains de Sylvain, qui me présente une gamme de méli-mélo, pour agrémenter des salades, des légumes, des pâtes. Des huiles d’olive provenant des Pouilles, et des vinaigres aromatisés, naturellement. Par exemple, l’huile à la bergamote et le condiment miel et gingembre, idéal avec les salades hivernales et les fromages de chèvre, ou l’huile au basilic avec du vinaigre balsamique à l’origan, parfaits pour assaisonner une salade de concombre ou de tomates, ou encore l’huile au thym avec du vinaigre à la grenade, un mélange très intéressant, assez doux, idéal pour agrémenter des salades amères.

Dans la boutique, une gamme de vinaigres balsamiques vieillis dans des fûts de chêne, genévrier ou cerisier, avec diverses années de vieillissement, est proposée. Un rayon truffe est également présent, avec de la crème de parmesan, du risotto, de l’huile, du sel, du vinaigre et du miel à la truffe. Nos hôtes travaillent avec un producteur du Piémont qui leur procure des truffes fraîches en saison ; il y a les truffes blanches et les truffes d’été, les noires. Une gamme de légumières, qui sont des compotées de légumes concoctées par de grands chefs étoilés au Michelin, une vaste gamme de tapenades, de produits d’épicuriens, et du vin sont aussi proposés, ainsi que du miel de Provence et de Genève, du chocolat, et quelques produits sans gluten, qui fonctionnent plutôt bien. Des infusions bio du Grand-Saint-Bernard sont également disponibles, suite à la demande de produits locaux par les touristes.

Oliviers & co a été une véritable découverte : je ne pensais pas apprendre autant des choses sur l’huile d’olive. J’ai eu la chance de rencontrer et d’échanger avec Coralie et Sylvain, deux grands connaisseurs, passionnés par leur métier.

 

 

Tzatziki

Tzatziki

Pour conclure notre voyage grec, voici une des recette les plus connue et le célèbre!

 

 10 minutes de préparation

 difficulté facile

6 personnes

 


Le tzatziki est un must de la cuisine grecque. Et pour cause, il fait la part belle à deux éléments fondamentaux : le yaourt grec et le concombre. Cette recette délicieuse et rafraîchissante est idéale pour accompagner vos grillades, ou en apéritif avec des crackers, du pain pita et des légumes.


 

Ingrédients:

  • 1 concombre
  • 1 gousse d’ail
  • 500 g de yaourt grec
  • 2 à 3 cuillères à soupe d’huile d’olive grecque
  • sel
  • poivre
  • origan

Recette:

  • Épluchez le concombre, coupez-le en deux et, à l’aide d’une petite cuillère, ôtez-en les graines, puis râpez-le. Laissez-le dégorger environ 30 minutes dans une passoire avec un peu de sel. Essorez-le bien et réservez.
  • Épluchez la gousse d’ail et pressez-la.
  • Dans un saladier, mettez les filaments de concombre égouttés, le yaourt, l’origan, l’ail, l’huile d’olive et assaisonnez. Mélangez et réservez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.