Stefano Cavada, le blogueur qui dépoussière le Tyrol | Simple Tastes
1456
post-template-default,single,single-post,postid-1456,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.7,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive,et-pb-theme-stockholm,et_minified_js,et_minified_css,et_divi_builder

Stefano Cavada, le blogueur qui dépoussière le Tyrol du Sud

Il est jeune, beau, et c’est un grand passionné de cuisine. Stefano Cavada, 26 ans, est une star sur Youtube. Sur sa chaîne, qui compte plus de 19’000 abonnés, il partage ses recettes et l’amour inconditionné pour son terroir. On y retrouve également quelques rencontres très intéressantes avec des producteurs locaux.

Nous suivons Stefano depuis quelque temps déjà sur Youtube et Instagram, et nous avons eu le plaisir de le rencontrer.

Interview de Stefano Cavada:

Stefano, tu peux nous parler de toi ? Et de ton terroir, le Tyrol du Sud ?

 Je suis né et j’ai grandi à Caldaro, sur la route des vins, au milieu des vignobles du Tyrol du Sud. Ma maman a toujours donné une grande importance à la cuisine du Tyrol du Sud, entre les spätzle, les canederli (gnocchis de pain) et les desserts traditionnels. Mais j’ai aussi grandi avec ma grand-mère maternelle, qui a apporté toutes les traditions de l’Italie centrale à Bolzano. Plus précisément de Fondi, un autre endroit auquel je suis très attaché.

Après mon expérience à Londres, je suis revenu et j’ai tout vu avec des yeux différents. Tout avait une nouvelle valeur pour moi : du paysage à la richesse gastronomique dont nous sommes entourés au Tyrol du Sud. C’est pourquoi je voulais raconter et partager les traditions de mon terroir.

Foodblogueur et Youtubeur à succès, quel est ton secret ?

 Mon parcours a commencé comme un jeu, comme c’est souvent le cas. Mais la passion pour la technologie de production vidéo et photo a stimulé ma curiosité et la volonté d’avoir un produit qualitativement toujours meilleur.

De plus, lorsque les premières offres d’emploi ont commencé à arriver, j’ai toujours donné le meilleur de moi-même et de mon savoir, ce qui m’a permis de recevoir des feedbacks très positifs de la part des clients.

Dans tous les cas, la passion et le dévouement sont deux éléments clés de mon parcours.

Comment est née ta passion pour la cuisine ?

Ma passion pour la cuisine me vient de mon plus jeune âge. À 7 ans, j’ai commencé à cuisiner avec ma mère et mon père, qui ont toujours été d’excellents professeurs, ainsi que d’excellents cuisiniers.

Au fil des ans, grâce à des programmes TV et des livres de cuisine de plus en plus nombreux, je me suis rapproché du monde de la cuisine, pour essayer de nouvelles recettes et expérimenter avec ma créativité.

Après le lycée, j’ai décidé d’approfondir mes connaissances dans ce domaine. Je me suis donc inscrit aux cours de cuisine professionnelle des écoles Ritz de Merano. Là, j’ai appris des techniques de préparation et de stockage de nourriture que je ne maîtrisais pas auparavant.

En 2012, j’ai déménagé à Londres, où ma cuisine a été influencée par de nouveaux parfums et de nouvelles recettes, grâce à la multi-culturalité de la ville.

Quel est ton plat préféré ?

Les spätzle aux épinards avec crème et jambon cuit. Je vous recommande de couper le jambon en grands cubes et de saupoudrer le tout avec beaucoup de fromage râpé.

Quels sont tes projets ? Aimerais-tu publier un livre avec tes recettes ?

Pour 2018, de grands projets sont en cours. Certains concernant des collaborations, d’autres sont très personnels. Il y aura aussi de bonnes nouvelles pour ce printemps, mais je ne peux pas vous en dire plus.

Je ne nie pas non plus ma volonté de publier un livre de recettes.

Peux-tu nous présenter une de tes recettes, ton plat préféré ou celui que tu aimes préparer pour tes proches ?

Oui, avec grand plaisir !

 

Découvrez le site de Stefano Cavada : stefanocavada.it

La recette de Stefano Cavada

Spätzle d’épeautre et d’épinards aux chanterelles et speck Alto Adige IGP

Ingrédients :

Pour les spätzle :

  • 320 g d’épinards frais
  • 2 œufs
  • 100 ml d’eau
  • 250 g de farine d’épeautre complet
  • noix de muscade
  • sel, poivre

Pour la sauce :

  • ½ oignon émincé
  • 250 g de girolles fraîches
  • 90 g de speck Alto Adige IGP en cubes
  • persil frais haché
  • huile extra-vierge d’olive
  • sel, poivre

Recette :

  • Faites cuire les épinards à la vapeur ou blanchissez-les.
  • Essorez-les le plus possible en veillant à ne pas vous brûler.
  • Mettez les épinards dans un bol avec l’eau, les œufs, une pincée de sel et mixez pendant quelques secondes.
  • Ajoutez la farine en une seule fois, la muscade et mixez à nouveau. La pâte doit se détacher d’une cuillère en bois.
  • Portez à ébullition une casserole remplie d’eau et salez.
  • Dans une poêle, faites chauffer un peu d’huile, ajoutez l’oignon émincé et faites griller.
  • Ajoutez les chanterelles, précédemment nettoyées et coupées en morceaux. Laissez-les cuire à couvert pendant 10 minutes. Ajoutez le speck et laissez cuire quelques minutes.
  • Rectifiez l’assaisonnement avec du poivre et du sel, si besoin.
  • Utilisez une râpe spéciale pour spätzle, pour former de petits gnocchis verts.
  • Laissez-les cuire quelques minutes dans l’eau, puis égouttez les spätzle et faites-les sauter avec la sauce, en ajoutant un peu de persil haché.